THE TOWN, A DANSPACE, POURQUOI ?

En France, les amateurs de la culture hip hop n’ont que peu d’occasions de découvrir la nouvelle vague créatrice, à moins d’y avoir un intérêt et de rechercher par soi-même ou de côtoyer régulièrement le milieu underground.

Hormis les grands regroupements sponsorisés et les créations contemporaines, il existe bien des événements en France à l’image des premiers rassemblements à New York, c’est-à-dire un événement informel, non sponsorisé et sans compétition avec des enjeux plus humains. La production artistique actuelle promouvant la culture hip hop nous invite à nous questionner sur l’évolution de ce mouvement. La culture hip hop reste méconnue et les clichés perdurent.

Pourquoi le hip hop ne reprendrait-il pas sa place (avec ses nouveaux atouts) dans la rue, son terrain de jeu privilégié ?

Les danseurs hip hop se réinventent chaque jour, ils font évoluer la danse et leur danse, en développant sans cesse de nouveaux mouvements, en créant de nouveaux styles de danse, en allant toujours plus loin dans la recherche d’un style unique et personnel. Les danses urbaines, grâce à leur nature ouverte et expérimentale, sont en constante évolution et enrichissent chaque jour leurs répertoires de nouveaux pas, de nouvelles gestuelles.

Break, popping, locking, house dance, hip hop, hype, waacking, etc. sont des danses à part entière, des gestuelles bien spécifiques inspirées par des styles de musique différents, possédant chacune leur vocabulaire, leur énergie, leurs bases rythmiques, leurs fondations, chaque danseur hip hop offre ainsi sa propre synthèse d’un héritage complexe.

Dans un esprit d’ouverture et de recherche, les danses urbaines se confrontent volontiers à d’autres esthétiques et se prêtent de bon gré au jeu de la chorégraphie, par des auteurs divers, sans discrimination.

LES INTENTIONS DU FESTIVAL

Le projet The Town, a Danspace marque la volonté de promouvoir une autre facette de la culture urbaine contemporaine.

Dans le paysage artistique nantais, la création et la représentation contemporaine des danses hip hop restent peu accessibles. Les compétitions très fréquentes  révèlent le caractère compétitif de la danse ; axé sur la performance et l’élaboration de mouvements et de chorégraphie pour séduire un jury et gagner, qui n’en est qu’une toute petite facette. Le hip hop est un art complet, composé par ses propres musiques, ses multiples styles de danse, son identité graphique et picturale et sa mode, fondé autour des notions de partage, de communion, de respect et de dépassement de soi.

Le hip hop est jeune et continue d’évoluer à l’écoute des arts et de son environnement, il cohabite déjà avec de nouveaux moyens d’expression et se met en mouvement avec les arts numériques, plastiques et l’architecture.

Ce festival réinsuffle une énergie créatrice et positive aux communautés pratiquantes, tout en conservant les valeurs philosophiques originelles de ce mouvement artistique. Soit, remettre à jour une vision du hip hop, grâce au partage, à l’intuition, aux mouvements : à la danse et ses liens avec l’architecture et les arts graphiques.

Faire connaître, faire aimer, faire venir et faire participer les acteurs de la culture hip hop, les artistes de la région nantaise aussi bien que les non initiés, en faisant vivre le quartier de l’île de Nantes, durant plusieurs temps forts. Notre intention est aussi de mettre en valeur le territoire et les différents arts qui y sont établis au travers de la danse.

The Town, a Danspace exprime un mélange des genres et favorise le partage entre différents langages artistiques, tout en mettant en valeur les artistes locaux (DJ, danseurs, graffeurs, photographes, graphistes, illustrateurs, stylistes).